Café Poésie Nomade / Rencontre ouverte des expressions Poétiques

Dimanche 3 septembre à 18h !

poete

Café Poésie Nomade

Rencontre ouverte des Expressions Poétiques diverses
avec Rituel de Café sans formalités Sans Droit d’Entrée Spontanéité de nos Présences

DIRE LIRE PERFORMER JOUER CHANTER DANSER

ÉCOUTER ÊTRE PRÉSENT

Qu’est-ce qui se passe quand nous sommes réunis, ici et maintenant,

dans la spontanéité de nos Présences,

quelle parole circule,

quels chants,

quelles mémoires, quelles visions,

qu’est-ce qui surgit?

Qu’est-ce qui est si important pour toi

que tu désires, ardemment,

le partager avec Nous?

une Action du Théâtre d’Ailes Ardentes

Conception Café Poésie Nomade

Rencontre ouverte des Expressions Poétiques diverses

avec Rituel de Café

sans formalités Sans Droit d’Entrée Spontanéité de nos Présences

DIRE LIRE PERFORMER JOUER CHANTER DANSER

ÉCOUTER ÊTRE PRÉSENT

Qu’est-ce qui se passe quand nous sommes réunis,

ici et maintenant,

dans la spontanéité de nos Présences,

quelle parole circule,

quels chants,

quelles mémoires, quelles visions,

qu’est-ce qui surgit?

Qu’est-ce qui est si important pour toi

que tu désires, ardemment,

le partager avec Nous?

une Action du Théâtre d’Ailes Ardentes

Conception Rodrigo Ramis

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Pacôme Thiellement / La Victoire des Sans Roi / PUF / Lancement

Mercredi 30 août à 18h30, soirée avec Pacôme Thiellement à l’occasion de la publication de La victoire des Sans roi aux PUF.

Pacome

« Je vous réprouve, vous qui existez, dit Jésus dans L’Apocryphe de Jacques, devenez semblables à ceux qui n’existent pas. » Si la divinité est le plus faible des êtres possibles, pour la défendre, il faut se faire soi-même faible. Si la divinité est sans pouvoir, il faut se faire soi-même puissance sans pouvoir. Si la divinité est invisible, il faut se faire soi-même imperceptible. Comme dans un conte célèbre, seul l’enfant est assez petit et donc assez libre pour pouvoir dire que le roi est nu. Et seul l’oublié est assez faible pour pouvoir dire que le monde est une illusion dont il s’est délivré. « Je suis devenu très petit, dit Valentin dans Une Explication de la gnose, afin que, grâce à mon humilité, je puisse t’emmener dans les hauteurs sublimes d’où tu es tombée. » Nous ne pourrons rester devant cette porte entrouverte encore bien longtemps.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Yassine GRPHSM / Nikola Mihov + Michaël Bordat/ Découverte du design graphique bulgare

Mardi 11 juillet à 19h sixième rencontre dans le cadre de la résidence d’auteur de Yassine intitulée GRPHSM autour du design graphique. Yassine, auteur et illustrateur, fondateur du blog L’Articho et animateur de l’émission Studio Articho sur Radio Campus invite spécialistes, graphistes et typographes à parler et échanger sur ce sujet au fil d’un programme avec des thèmes parfois classiques et d’autres moins !

bulg ban

Découverte du design graphique bulgare

Socmus est l’association de trois personnes : deux bulgares, Nikola Mihov et Valeri Gyurov, et un français, Michaël Bordat, qui se sont donnés pour mission de préserver un patrimoine en danger. Face à l’oubli d’un pays, ils collectent et archivent cette culture graphique qui fut un temps très populaire.En effet, le graphisme bulgare sous l’ère communiste a été très prolifique et largement soutenu par l’état. La propagande nationale passait beaucoup par des affiches pour annoncer les manifestations culturelles, fêtes populaires, événements sportifs et autres communications officielles du parti. Le public était attentif à ces réalisations graphiques comme les posters de Tassev, affichiste, personnage flamboyant et figure centrale de cet âge d’or de la communication graphique. Le graphisme bulgare n’est pas éloigné de celui des autres pays du bloc de l’Est comme la Pologne et la Tchéquie dont on connaît mieux la production. Ces pays avaient d’ailleurs l’habitude d’organiser des échanges culturels, ce qui peut expliquer une certaine parenté. Dans le graphisme bulgare, on distingue une approche joyeuse et colorée. L’usage des couleurs expressives y joue un rôle important et on y croise parfois l’usage de motifs folkloriques. Une touche décorative qui se rapproche d’un certain psychédélisme. Au final on y croise souvent un esprit festif, représentatif du tempérament bulgare.

Invités :

Nikola Mihov :  photographe bulgare grand défenseur de la culture de son pays. Il documente en photo les architectures abandonnés dans son livre Forget the past. Amateur de design graphique il est l’initiateur de ce projet de sauvegarde de ce patrimoine graphique délaissé.

Michaël Bordat : libraire et connaisseur de tout ce qui est imprimé, ce français s’implique dans ce projet en tant que messager, en France et à l’Ouest, de ce patrimoine inconnu.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Daniel Kupferstein / Commémoration en hommage aux victimes du 14 juillet 1953

Samedi 8 juillet à 17h les amis du Monde Diplomatique et la Ligue des Droits de l’Homme-Paris vous invite à une commémoration en hommage aux victimes du 14 juillet 195 : il s’agit de la répression par la police parisienne d’un cortège de nationalistes algériens, lors d’une manifestation pacifique de la gauche française. Ce jour-là, place de la Nation, la police a tiré et tué 7 personnes (6 algériens et un français). J’ai établi une liste de cinquante manifestants blessés par balles (que l’on retrouve dans mon livre “Les balles du 14 juillet 1953, éditions de la Découverte)  sans compter ceux qui ont eu le crâne fracassé. Un vrai carnage, disparu de notre mémoire collective, en France comme en Algérie dès le mois d’aout 1953.

balle

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Marthe Pequignot & Laurène Daycard / Exils Intimes – Portraits de réfugiés LGBT

Jeudi 6 juillet à 19h, l‘illustratrice Marthe Pequignot et la journaliste Laurène Daycard vous invitent au vernissage de l’exposition Exils Intimes – Portraits de réfugiés LGBT. ainsi qu’à une lecture publique des récits, suivie d’une conférence-débat autour de l’asile LGBT.

marthe

/// Ils s’appellent Madina, Aum, Taftalmiss, Louis, Nathalie ou Bahati, viennent de Russie, de Thaïlande, ou du continent africain, et ils ont tous dû fuir parce qu’ils sont LGBT. La France leur a offert une terre d’asile et l’exposition « Exils intimes » retrace, en dessins et en mots, leurs parcours.

Ils sont six, comme les couleurs du drapeau LGBT. Certains sont arrivés en avion, sur un Visa tourisme, d’autres à travers la Méditerranée sur une embarcation de fortune ou par la route, caché à l’arrière d’un camion. Derrière eux, il y a des années d’oppression, parfois même des souvenirs de viols, d’emprisonnement et de tentatives de meurtre.

La France n’est pas exempte d’homophobie, et encore moins de transphobie. Mais depuis quelques années, les persécutions en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre sont reconnues comme des motifs valables pour obtenir le statut de réfugié. ///

/// Partenaires : Le Quatre Heures + Les Journalopes + L’Ardhis ///

Une partie des bénéfices des ventes sera reversé à l’Ardhis, l’Association pour la reconnaissance des droits des homosexuels et transsexuels à l’immigration et au séjour.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Jean-Luc Navette / Nocturnes / Éditions Noire Méduse / Lancement

Dimanche 2 juillet de 16h à 20h, dédicace de Jean-Luc Navette à l’occasion de la publication de Nocturnes aux éditions Noire Méduse.

navette

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Léo Quievreux + Véro + Jean-Kristau / TOP SQUAD vs STRANDKÖRB /Culture Commune & Le Dernier Cri / Lancement

Samedi 1er juillet de 17h à 20h, lancement de TOP SQUAD vs STRANDKÖRB avec  Léo Quievreux + Véro + Jean-Kristau.

top sq

TOP SQUAD, de Léo Quievreux vient de paraître aux éditions Culture Commune. L’ouvrage tient autant de l’érotisme que d’une science-fiction horrifique et anxiogène, quelque part entre Paul Gillon, Crepax et Philip K. Dick. La série d’images qui compose ce livre a été réalisée à partir d’images glanées et assemblées, saturées de signes contradictoires. Le dessin de Léo, à la fois bruitiste et maîtrisé, a atteint ses dernières années une grâce et une subtilité rare dans le paysage underground actuel, et Culture Commune est très heureuse de pouvoir vous proposer ce livre.

Imprimé en enfer au printemps 2017. 20 pages, impression numérique sur papier recyclé 80g, couverture en sérigraphie douteuse 3 couleurs sur papier 200g. 120 exemplaires numérotés, 12 euros.

http://Leoquievreux.tumblr.com/

 STRANDKÖRB, de Véro et Jean-Kristau est un livre bicéphale, édité par Le Dernier Cri à l’occasion de leur exposition en janvier dernier avec Samplerman, qui propose une sélection de travaux de ces 2 adeptes du collage et détournement d’images. Jean Kristau retravaille sur machine de vieilles images érotiques ou infantiles en les superposant à des matières de son cru. Véro retouche par couches successives de vieilles photos de familles pour les transcender dans une veine surréaliste. Leurs créations s’élaborent en parallèle et donne parfois lieu à des créations «à quatre mains» sous le nom de Verotau.

64 pages OFFSET / sérigraphie COVER RABATS 4 passages / 15-21 cm / 500 ex. 20 euros.

Leurs travaux respectifs ainsi que leurs créations communes sont visibles sur le site verotau.free.fr

Puisque l’époque est à la reformation des groupes de rock mythiques, nous signalerons que Léo Quievreux et Jean-Kristau sont les membres fondateurs, avec Anne-Frédérique Maurer, des éditions Gotoproduction. Animateurs de la scène graphzine et de la micro-édition parisienne entre 1991 et 2001, ils ont publiés ensemble une soixantaine d’ouvrages, du fanzine photocopié dans la plus pure tradition du DIY au livre objet en sérigraphie, voire en lithographie.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire