Eric Rondepierre / Double feinte / Tinbad / Rencontre

Vendredi 24 mai à 19h, rencontre avec Eric Rondepierre à l’occasion de la publication de Double feinte aux éditions Tinbad. La rencontre sera animée par Amaury Da Cunha.

rondepierre

Dans son acception courante, le mot « fiction » renvoie à deux champs sémantiques bien distincts. L’un définit un espace de représentation avec sa réserve de figures équilibrées, construites sur des situations, des évènements dont le modèle vraisemblable correspond à ce qu’on nomme communément la « réalité ». Par ailleurs, le registre du fictif caractérise un manque, un déficit ontologique au cœur de notre expérience du réel : est fictif ce qui n’existe pas. On peut faire résonner cette absence de consistance avec la notion d’« imaginaire » et l’on notera avec raison qu’il existe des points de rencontre entre ces deux champs. C’est à cette zone commune que l’auteur de « Double feinte — Territoire des fictions secondes » s’attache en choisissant de courtes séquences qui montrent des actions fictives incrustées comme des pierres précieuses à l’intérieur d’œuvres fictionnelles. Par exemple : boire un verre sans verre, jouer aux cartes sans cartes, etc. Ces gestes exécutés pour de faux sont issus de l’histoire de l’art lointaine ou rapprochée : du monde de l’image (photo, cinéma) et de l’écrit (littérature, théâtre) considéré dans ses relation avec la théâtralité, matrice de tous les simulacres, lieu privilégié du « comme si ».

Éric Rondepierre est artiste et écrivain. Dabord comédien, il s’oriente, via la peinture, vers une pratique photographique. Ses intérêts pour l’archive et les relations texte-image le conduisent à explorer le corpus cinématographique dont les angles morts le fascinent. Depuis 1992, il multiplie les expositions en France et à l’étranger. Ses œuvres figurent dans les collections publiques françaises et américaines. Il publie, depuis 1995, des ouvrages qui se nourrissent d’abord de son travail photographique, puis s’automisent et conquièrent d’autres territoires fictionnels, critiques ou autobiographiques.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s