Chloé Delaume et Clara Dupuis-Morency / Mes bien chères sœurs et Mère d’invention / Rencontre

Samedi 16 mars à 19h30, la sororité en actes avec Chloé Delaume pour Mes bien chères soeurs publié aux éditions du Seuil et Clara Dupuis-Morency pour Mère D’invention publié au éditions Tryptique. Rencontre animée par Lucie Eple.

chloe

Aux mêmes éditions québécoises Triptyque qui ont édité les désormais fameux « Argonautes » de Maggie Nelson, a paru récemment « Mère d’invention » : premier livre, essai brillant et protéiforme, de Clara Dupuis-Morency. Elle nous fait la joie de venir au Monte-en-l’air lors de sa venue exceptionnelle en France. L’auteure, spécialiste de Proust, y traite de son avortement puis de la naissance de ses jumelles, et d’une thèse défendue entre deux, y questionne la sororité, l’empowerment, le rapport féminin à la douleur, la médecine, la création, la maternité évidemment, de façon très personnelle et parfois inattendue. C’est drôle, effronté, enlevé, provoquant, tellurique, angoissé, viscéral, émouvant, intelligent, cérébral… en un mot… FÉ.MI.NIN !
De ce non renoncement aux parties qui nous composent, ainsi mobilisées toutes entières dans l’écriture, on repense au texte de Jana Cerna qui nous avait tant plu : « Pas dans le cul aujourd’hui », et à une certaine Chloé Delaume, du « Cri du sablier » aux « Sorcières de la République », qui a révolutionné la façon de concevoir lecture et écriture pour Clara Dupuis-Morency.
Et bien justement, Chloé Delaume nous fera l’honneur de sa présence. Elle discutera avec Clara Dupuis-Morency, et présentera son nouveau livre, « Mes bien chères sœurs » (Le Seuil) paru en mars 2019. Également hybride, il est à la fois un long billet d’humeur, un manifeste subjectif d’une troublante sincérité, investi d’expériences intimes et d’humour, sur la sororité, et un éloge des mouvements historiques qui ont produit ce qu’elle célèbre comme la « quatrième vague » du féminisme, au travers de l’hashtag #metoo. « Mes Bien chères sœurs » invite à danser sur l’eau et à invoquer de nos vœux l’Apocalypse ! (Si si !)

clara

Rendez-vous donc le 16 mars, avec vos Pussy Hats, évidemment.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s