Le Massicot – Lectures de prison / Editions Le Lampadaire / lancement

Vendredi 24 novembre à partir de 18h30,  soirée de lancement de Le Massicot – Lectures de prison,  de la fiction à la réalité de la prison et inversement, un dispositif des éditions Le Lampadaire

prison

Un  roman, Le Massicot, évoque, sur le mode fantaisiste, le monde de la prison  et les lectures qu’on peut y faire, il est associé à une recherche documentaire sur la réalité des lectures de prison, Lectures de prison

Quelques mots sur les livres

Le Massicot, Sophie Saulnier

Quatrième de couverture : « Minute, mortel  ! Patience  ! ce n’est pas terminé.  » rugit le lion de saint Jérôme qui connaît toute la difficulté de son enquête. Il doit résoudre l’énigme de la mort d’un éditeur et prouver l’innocence d’un jeune écrivain que tout accuse.

Et quand on a un chat entre les pattes, un chien et un ours comme adjoints, que ledit éditeur se demande s’il est Ponce Pilate ou Jésus-Christ, que saint Jérôme fait réciter des poèmes à ses animaux et s’entiche de théâtre, alors oui, le lion a raison de le dire « ce n’est pas terminé  » et il faut s’attendre à ce que la résolution soit complexe et pleine de rebondissements.

À la fois loufoque et d’une logique rigoureuse, ce Massicot montre avec une ironie cruelle les méandres et les dangers de la création littéraire.

Lectures de prison

Du château de la Bastille aux prisons d’aujourd’hui : ensemble de documents-textes et de documents-images sur les bibliothèques de prison et sur l’accès (ou le non-accès) des personnes détenues à la lecture.

L’ouvrage organisé en cinq chapitres aborde les questions suivantes :

  1. Pourquoi l’État veut-il que les détenus lisent ? 2. Comment sont organisés les fonds ? 3. Quel est le fonctionnement de la bibliothèque de prison ? 4. Comment savoir ce que lisent les détenus ? 5. Quel lieu pour la bibliothèque pénitentiaire ?

Contributeurs : Philippe Claudel pour la préface ; Philippe Artières, Guillaume de la Taille, Marianne Terrusse, Jean-Louis Fabiani, Claude Poissenot, pour les ouvertures de chacun des chapitres ; Jean-Lucien Sanchez  pour la postface.

Direction éditoriale : Sophie Saulnier

Design graphique : Bureau DGC, Philippine Chaumont

Quelques mots sur la maison d’édition

Fondées en 2017, les éditions Le Lampadaire proposent deux collections en parallèle. La collection des Nouveautés publie la littérature contemporaine. La collection des Curiosités publie en écho à chaque Nouveauté son ou ses sous-texte(s) : documents, images, raretés, textes oubliés… Le face-à-face entre les deux collections interroge le fait littéraire.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s