LIBRARIOLI n°A / Lancement

Vendredi 10 juin à 18h30 , SILO vous invite au lancement du premier numéro de sa revue LIBRARIOLI n°A ! Et puisqu’on ne voyage jamais seul, My Thud Unite Area accompagné de Käpäk viendrons les valises chargés de musique matière.

libra

Les Librarioli, ces ouvriers romains, s’entremettaient dans l’art de bien disposer et décorer les bibliothèques. Ils étaient également en charge de la fabrique, de la contexture du matériel des livres, et donc relieurs par occasion. Le librariole, celui qui classe, et qui arrange le savoir, copiste par moment, écrivailleur peut-être, tantôt orne, tantôt range, la collection du maître, la collection publique, celles du savoir et du divertissement. À notre tour, proposons un arrangement nouveau de certains savoirs et donnons à notre nouvelle collection, bibliothèque en devenir, le nom de ces ouvriers, chers à nos cœurs. Nous nous ferons librarioli, bibliopegi, glutinatores. Les Librarioli sont déjà au pluriel, car il s’agit de collecter des matériaux ; images, textes, poèmes, œuvres théoriques et philosophiques, il s’agit de collecter de l’imprimable, de le classer, de l’arranger, de penser son ordre d’apparition, en effectuer un montage. Au pluriel, car les Librarioli seront une série de publications périodiques, dont voici le premier numéro, le numéro A. Ni tout à fait une revue, ni tout à fait une exposition. Ni tout à fait une collection, ni tout à fait un recueil théorique. Au pluriel, car chaque édition est le fruit d’un travail collaboratif, appel à projets ou sélection arbitraire. Au pluriel, pour proposer, à chaque nouvelle édition, une lecture, une relecture d’un terme fermé, classé, peut-être un peu délaissé aussi, son entrée bien close dans l’encyclopédie. Et puisqu’il est d’usage d’ouvrir le dictionnaire à la lettre A, ACHEIROPOÏÈTE sera notre premier mot d’ordre. Alors, pour Librarioli, le numéro A pour ACHEIROPOÏÈTE ouvre le bal, avec treize propositions, issues de connaissances, d’amis, ou d’inconnus qui se sont prêtés au jeu de la collecte. Collectionner des réponses à une question ouverte. La question des images donc, pour commencer. Car les Librarioli n’étant pas faiseurs d’images, ils les manipulent néanmoins. Alors, nous avons réfléchi ensemble, mais aussi individuellement, à cette entrée : ACHEIROPOÏÈTE.

Avec : Guillaume Blanc, Hugo Caillaud, Ines Di Folco, Celestin Krier, Arnauld Le Brusq, Lou-Maria Le Brusq, Cyril Makoul, Sergej Marsnjak, Hubert Marot, Antoine Moreau, Sybil Montet, Florent Roux, Lauren Sanchez-Calero et Paul Soulelis.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s