Andreas Becker / Les invécus / Editions de La Différence / Lecture

Dimanche 5 juin à 17h30, lecture à l’occasion de la publication de Les invécus  d’Andreas Becker publié aux éditions La Différence.

andreas

Le « héros » des Invécus, celui qui dit « je », est le rescapé miraculeux d’un accident de voiture qui déchiquette un vieil homme en train de sortir sa poubelle dans l’allée paisible d’un quartier résidentiel d’une ville sans caractère particulier. Le conducteur n’est pas mort mais sa vie bascule dans une forme d’irréalité. Les êtres qu’il rencontre sont-ils illusoires, morts ou vivants ? Les gestes quotidiens deviennent étranges. L’identité, incertaine. Qui suis-je ? se demande le héros. Comme dans un kaléidoscope, les personnages se superposent, les scènes se rejouent sous des angles différents : « Suis un œuf, quelque chose comme un œuf, peut-être sans forme distincte, pas de limite entre ce moi et le monde alentour… C’est comme si j’étais né invécu. »

Né en 1962 à Hambourg, Andréas Becker, après des études de philosophie et d’histoire, vit en Allemagne jusqu’en 1990. En 1991, il se rend à Lyon où il découvre, émerveillé, la langue française. Il décide de rester en France, gagne sa vie comme professeur d’allemand puis comme traducteur de romans de gare avant de s’engager dans une carrière commerciale. Malgré sa réussite dans ce domaine, il décide d’y renoncer pour s’immerger tout entier dans son travail d’écrivain.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s