Bureau d’études / An Atlas of Agendas / Éditions Onomatopee + Zones Refuges / Rencontre

Vendredi 15 mai à 18h, rencontre avec Xavier Fourt du collectif d’artistes Bureau d’études à l’occasion de la publication de An Atlas of Agendas aux éditions Onomatopee et  présentation de la plateforme d’édition et de diffusion Zones Refuges avec les cartes de Bureau d’études, les disques du label Erratum et du Prix Russolo, les revues Orbs et Prism Escape, les journaux La belle au bois dormant et La planète Laboratoire, les éditions des zones refuges, les dessins antennes de Cosmin Horia Samoïla et Marie-Christine Driesen,…

La présentation sera suivie d’une conférence de Xavier Fourt intitulée :

« Des univers de contrôle aux zones communes »

bureau
Hors de tout débat et parfois même hors de toute visibilité, des réseaux de pouvoirs se sont constitués au niveau mondial pour s’assurer le contrôle sur la définition de l’avenir de la planète. Depuis plus de quinze ans , le collectif d’artistes Bureau d’études a tenté de les analyser et de les cartographier. Ces recherches sont rassemblées pour la première fois dans un même recueil.
Ainsi reliés, ces différents travaux, qui représentent une des tentatives contemporaines la plus aboutie dans ce domaine, rendent visible un agenda coordonné pour la domination structurelle et opérationnelle intégrale des mondes.
Bureau d’études ausculte l’étourdissante structure de ce système de contrôle avec ses organisations, ses acteurs, ses mythes fondateurs et ses symboles ainsi que les conflits qui le traverse.
Faisant fi de tout découragement devant un système qui s’auto-promeut comme irréversible, Bureau d’études documente également les tentatives actuelles de rupture ou d’exode vers des zones libres, exploratoires et résiliantes tout autour de la planète.
L’ouvrage est un voyage de la carte au territoire. Il part du plus abstrait pour s’acheminer vers l’action concrète d’une multiplicité d’êtres dans une localité. Ce qui est signifié ici c’est donc que la rupture ou l’exode se produit par l’expérience qui reste la condition de libération du dogmatisme en général et, en particulier, du dogmatisme industriel.

Advertisements
Cet article a été publié dans Evénements, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s