Ruppert & Mulot / Famille royale / L’Association + Mazen Kerbaj / Un an, journal d’une année comme les autres / Tamyras / Lancements

Vendredi 20 mars à partir de 18h30, lancement de Famille royale de Ruppert & Mulot publié à l’Association et de Un an – Journal d’une année comme les autres de
Mazen Kerbaj
aux éditions Tamyras

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec Famille royale, Ruppert et Mulot reviennent avec une histoire au substrat psychanalytique où Eros et Thanatos s’immiscent dans l’univers feutré des têtes couronnées.

Une princesse danoise délaissée par son prince, profite de son passage à Paris pour consulter, avec son amant qui ne la délaisse pas moins, un célèbre sexologue. On ne tarde pas à découvrir que le sexologue et l’amant sont de mèche pour se faire offrir par la riche princesse, pistolet incrusté de diamants et autre canne en or sertie d’émeraudes, autant d’accessoires ostentatoires et suggestifs qui donnent le ton de l’analyse entreprise par le couple. Mais bientôt l’irruption vaudevillesque du prince en pleine séance met brutalement fin à la thérapie. S’ensuivront prises d’otage, meurtres, kidnapping et se mêleront à cette histoire un bijoutier installé dans un théâtre qui veut faire régler ses factures, une jeune princesse aux pouvoirs étranges, une ribambelle de danseuses, tout cela sous la vigilance de la police secrète royale.

Dans ce récit où le sexe et l’argent sont les ressorts d’une intrigue fantasmagorique, Ruppert et Mulot font de cette famille royale tenaillée par les conventions, des héros de la transgression. Tout est mise en scène, métaphore et symbole, et le lecteur goûtera aussi bien l’ humour corrosif du duo que son sens des compositions qui lui est si caractéristique.

——————————————————————————
Un an – Journal d’une année comme les autres
Mazen Kerbaj

En 2012 Mazen Kerbaj s’est lancé le défi de faire un dessin par jour sur un agenda.
Le résultat : 382 dessins utilisant les techniques les plus variées (encre, aquarelle, fusain, feutres…) traitant de sujets aussi divers que les voyages à l’étranger, des soirées interminables dans les bars de Beyrouth, les concerts, la guerre civile en Syrie, les « incidents » au Liban et dans la région, la vie de famille, les affres du travail en « freelance » et jusqu’au ras-le-bol du projet lui-même.
382 dessins qui ont été exposés lors du salon du livre francophone de Beyrouth en 2013 et que les Editions Tamyras ont décidé d’éditer dans un seul ouvrage.

Très loin du carnet de croquis ou du journal dessiné, Kerbaj réussit avec brio un autoportrait tantôt drôle, tantôt touchant, jamais complaisant, tout en donnant un aperçu très juste de la vie à Beyrouth et de l’actualité internationale, jour après jour, durant une année entière.

Advertisements
Cet article a été publié dans Evénements, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s