Marion Fayolle / La tendresse des pierres / Editions Magnani / Lancement

Jeudi 24 octobre, lancement de La tendresse des pierres de Marion Fayolle publié aux éditions Magnani.

flyer_tendresseLa Tendresse des Pierres
Si j’avais dû trouver un élément pour symboliser mon père, j’aurais choisi les pierres. Mais, attention pas les galets lisses et doux. Non plutôt, les rochers qui piquent les pieds si on leur marche dessus sans chaussures. Ceux qui sont recouverts d’aspérités. Ceux qui râpent, qui coupent, qui sont agressifs et froids. Mon père était un rocher sur lequel on aurait aimé s’agripper sans se blesser. Sous lequel on aurait aimé s’abriter sans se sentir menacé. Marion Fayolle réalise un chef d’oeuvre éblouissant sur la recherche d’un amour manqué, celui d’un père à l’agonie.
Un homme dur et insaisissable dont on souhaite réanimer la vie et l’amour. La Tendresse des Pierres sublime par delà toutes les richesses des rapports texte et image les possibilités artistiques et littéraires d’une bande dessinée moderne que l’auteur enrichit par les influences du surréalisme et du nouveau roman.
Jean-Luc Godard disait de lui Je suis un peintre qui fait de la littérature , une définition qui convient parfaitement à ce livre de Marion Fayolle.

Marion Fayolle : auteur-illustratrice, Marion Fayolle est diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2011. L’Homme en Pièces,sa première bande dessinée, est publiée la même année chez Michel Lagarde. Marion Fayolle réalise en 2012 un livre illustré, Le Tableau, aux éditions Magnani, puis un imagier, Nappe comme Neige, aux éditions Notari. En parallèle de ses livres, elle travaille comme illustratrice pour la presse et l’édition (XXI, le New York Times, Gallimard, Psychologies Magazine, Paris-Mômes ou Doolittle…), pour le spectacle (Théâtre de Suresnes, Opéra de Montpellier, Musée d’Histoire Naturelle de Toulouse), ainsi que pour la mode (Cotélac). Le travail de Marion Fayolle a fait l’objet d’une exposition en 2011 à la Galerie des Arts graphiques de Paris, ainsi qu’à Nantes en 2012 à l’espace LVL 1. Marion Fayolle a également co-fondé la revue Nyctalope (éditions Magnani) qu’elle continue de piloter aujourd’hui aux côtés de Matthias Malingrëy et de Simon Roussin.

Advertisements
Cet article a été publié dans Evénements, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s