Eric Chevillard & Frédéric Rébéna / La ménagerie d’Agathe / Editions Hélium / Lancement

Samedi 1er juin à partir de 18h30, dédicace de Éric Chevillard et Frédéric Rébéna à l’occasion de la sortie de La ménagerie d’Agathe publié aux éditions Hélium.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le premier livre pour enfants signé Éric Chevillard

Eric Chevillard fait ici l’inventaire des jouets de sa fille Agathe dont il constate l’écart de formes, de matériaux (« Les vrais canards ne sont pas en plastique. Ils sont en viande et en plumes comme vous et moi »), de taille et de fonction, avec les animaux du monde réel. Agathe ferait bien de se méfier : les jouets animaux, ces compagnons si innocents, si doux, si malléables (le tigre qui se laisse enfoncer le doigt dans le nombril, la girafe Sophie qui émet un coup de klaxon quand on l’écrase, l’ourson recouvert de vraie fourrure…) sont, dans la réalité, des êtres sauvages parfois terribles, indomptables, tout à fait étrangers à l’univers protégé de l’enfance. De ce balancement entre le monde des jouets qui évoque souvenirs, jeu et sensations, et celui du monde animal, surgissent des textes surprenants, servis par une langue sonnante et simple, toujours à la portée de l’enfant. On se délecte de ces bijoux littéraires qui laissent apparaître derrière l’ironie de l’écrivain la tendresse du père, renversent le point de vue. Ils inspirent à Frédéric Rébéna une liberté totale dans son traitement de l’illustration, qui passe du croquis libre au grand dessin naturaliste, de la drôlerie d’un petit jouet à la splendeur impressionnante d’un félin.

Extrait :
Agathe possède un petit éléphant multicolore. C’est n’avoir rien compris du tout à l’éléphant. Agathe se trompe sur toute la ligne. Et de un, le vrai éléphant est un énorme éléphant. Et de deux, il n’est bariolé que de gris. En plus de cela, il barrit quand il a quelque chose à dire, même si ce n’est pas très important, tandis que le petit éléphant d’Agathe est muet comme une carpe dont il a d’ailleurs aussi la taille et, sur les flancs, les belles écailles bigarrées. Alors la question se pose : se pourrait-il que l’éléphant d’Agathe, si peu crédible en tant qu’éléphant, soit en réalité une vraie carpe ?

Éric Chevillard, né en 1964, est considéré comme l’un des plus grands auteurs français. Son œuvre est essentiellement publiée aux éditions de Minuit (dix-huit titres à ce jour, dont Mourir m’enrhume, La nébuleuse du crabe et L’Auteur et moi). Depuis 2007, l’écrivain a ouvert un blog nommé l’autofictif dans lequel il écrit quotidiennement trois petits billets ou fragments de 2 à 8 lignes. Il vit à Dijon.

Frédéric Rébéna est l’un des plus grands dessinateurs d’aujourd’hui ! Pour se régaler avec son travail, on peut visiter le site Costume Trois Pièces. Il a illustré un très grand nombre de bandes dessinées (Marylin la dingue de Jérôme Charyn, Denoël Graphic), de livres pour enfants (Poèmes de Claude Roy, Bayard jeunesse) ou pour plus grands (New York Spleen, naïve livres) chez de nombreux éditeurs.

Publicités
Cet article a été publié dans Evénements, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Eric Chevillard & Frédéric Rébéna / La ménagerie d’Agathe / Editions Hélium / Lancement

  1. Michèle dit :

    Je finirai bien par trouver ce livre dans une librairie de ma France profonde pour l’offrir à mon arrière-petite-fille Agathe, 7 ans. Comme l’arrière-grand-mère que je suis lit Eric Chevillard, pas question que je le rate, vous comprenez….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s