Arbitraire éditions / Arbitraire 11 & nouveautés / Lancements

Jeudi 24 janvier à partir de 18h30,  lancement du 11eme opus de la revue Arbitraire ainsi qu’une ribambelle de nouveautés des auteurs du collectif en présence de Antoine Marchalot, Vincent Pianina, Charles papier, Julien Nem, Ophélie Bernaud, Pierre Ferrero, Geraud Piguel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Arbitraire 11 : depuis le premier numéro, cette revue n’a cessé de voir sa pagination augmenter. Nous avons cherché pas à pas les améliorations techniques pouvant accompagner  son développement, avec la volonté d’apprendre de nos erreurs et d’acquérir un savoir-faire d’éditeur. Cette revue continuera de défricher nos propres pratiques et celles d’auteurs dont nous apprécions le travail. Dans ce numéro, vous trouverez quatre cahiers spéciaux, dont un en quadrichromie  convoquant tous les auteurs du collectif. Une sombre histoire de volcan et de ravin… Accompagnant les auteurs du collectif Arbitraire toujours au rendez-vous (Ophélie Bernaud, Geraud, Charles Papier, Vincent Pianina, Antoine Marchalot, Julien Nem, Pierre Ferrero) vous pourrez admirer les planches de nos invités pour  l’occasion : Benoît Preteseille, François De Jonge, Matt Furie, Martes Bathori, Nuvish,  Oriane Lassus, Capron, Luca M, Faye Coral Johnson, Dan Rhett, Margaux Duseigneur,  Kohei Ashino et Mike Redmond. »

mais aussi des nouveautés chez Arbitraire Éditions :

Collection Étoile : la collection Étoile, toute nouvelle née des Éditions Arbitraire voit paraître comme premier titre Codex Comique de Dan Rhett. Cette collection se caractérisera par des livres de différents formats à reliure toilée. Codex Comique de Dan Rhett, auteur américain découvert par le biais de ses fanzines : voici quelques contes de pirates, de personnages en bois et de nâgas, de sirènes et de harpies… De mini mages et de grands singes, de jeux vidéos et de carrés magiques, de diverses choses qui n’ont pas encore trouvé un nom..

Collection Atome : la collection ATOME débute avec deux publications et s’inscrit dans la tradition des comix underground, des séries à parution régulière, formées d’un cahier d’une trentaine de pages en noir et blanc sur papier léger avec une couverture couleur. 

Les Puissances de l’Avenir #1, Charles Papier : Charles Papier continue le récit de Zone Z entamé dans les revues Arbitraire 9 et 10 (et que l’on peut consulter sur son site). « Et si on rentrait pas chez nous et qu’on allait faire un tour ? ». Partant de là, deux camarades se retrouvent à déambuler au hasard dans une ville de tôle et de béton où se côtoient entrepôts vides, bâtiments en construction et végétation sauvage. Au fil de leurs différentes rencontres avec les êtres qui vivent et survivent dans ces rues, ils plongeront au plus profond de ce monde griffonné et déchiré par la plume de l’auteur.

Prédateur Urbain #1, Geraud : dans son Prédateur Urbain, Geraud revêt le cuir de Joseph, antihéros d’une auto-fiction déroutante.Il nous dévoile ses rêves et ses fantasmes mais aussi une part de son quotidien lyonnais dans un style cru, sincère et plein d’humour. Le fond de ce récit reste très sombre et la forme s’en ressent : Geraud se régale dans l’utilisation de la plume et de l’encre de chine. Tout doit être recouvert de noir, ou presque.

Magic Art Digital, Hors Collection, Antoine Marchalot : recueil de dessins sur des feuilles volantes, mais pas très haut, réalisés entre 2009 et 2012

et même une nouveauté venue d’ailleurs :

Marlisou, Pierre Ferrero, Les Requins Marteaux : Marlisou est une belle et courageuse toxicomane. Après s’être injectée sa dernière dose, elle décide de braquer son dealer, d’empocher le reste de la came et de s’enfuir fissa le plus loin possible. Poursuivie par ses fournisseurs et par la police toujours complice, elle finit par s’envoler dans les airs à bord d’un dirigeable. Jusqu’ici rien de plus banal. Reste que son périple la conduira aux confins troubles de l’espace et du temps ; au crétacé comme sur mars, dans un phare comme dans le cosmos, dans une fuite en avant qui jamais ne se lasse de la voir trépasser.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s