Erwan Larher / L’abandon du mâle en milieu hostile / Éditions Plon

Mercredi 9 janvier à 18h30, rencontre avec Erwan Larher pour la sortie de L’abandon du mâle en milieu hostile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Extrait : « Je te haïssais. Avec tes cheveux verts, sales, tu représentais tout ce que j’exécrais alors : le désordre, le mauvais goût, l’improductive et vaine révolte juvénile. Tu malmenais ta féminité dans des hardes trouées, des guenilles comme jetées au hasard sur ton corps. Si tu avais été ma sœur, papa t’aurait reniée. J’aurais voulu te voir traînée par les cheveux hors des salles, sous les injures, et rejetée au loin, loin de mon monde ; j’aurais souhaité te voir lavée à grande eau dans la cour et tes nippes brûlées dans un grand autodafé ; j’aurais aimé… Mais rien. Rien que tolérance démocratique et muette réprobation. J’enrageais. »

La suite ? Explosive. Entre la fille fantasque, rebelle, et le jeune garçon trop sage se noue une histoire d’amour dans laquelle celui-ci se jette à corps perdu, émerveillé.
Dans la France en pleine mutation du début des années 80, où le fric, les paillettes et les faux- semblants remplacent peu à peu les idéaux, le narrateur découvrira – tragiquement – un tout autre visage de sa belle compagne…

L’auteur : Je m’appelle Erwan Larher et j’écris.
Avant, je tenais le blog d’un auteur raté mais un jour j’en ai eu assez et me suis dit que l’égrégore, c’était quand même plus constructif que les grognements, même si je continue volontiers à râler. Coïncidence amusante : à peine laissé en friche ce blog d’auteur raté, j’ai appris que j’allais être publié…
C’était début 2010 et mon roman Qu’avez-vous fait de moi est en librairies depuis le 26 août de cette même année. Les critiques sont .
Sinon, les 35 premières années de ma vie n’ont fait que passer, avec beaucoup d’insouciance egocentrée et assez peu d’auto-cohérence dedans.
Elles ont été jalonnées de diplômes reconnus par l’État, d’aventures professionnelles plus ou moins enviables, de quelques rencontres marquantes et d’une masse imposante d’écrits de qualité inégale. Ces péripéties, qui sont pourtant la pulpe de ma biographie, me sont étrangères, comme si je les avais traversées en étant quelqu’un d’autre, ou un spectre – ou personne…

A part cela, j’écris pour changer le monde, pour transmettre et partager, même si je sais la démarche désuète et, semble-t-il, vouée à l’échec.
J’écris des romans, des pièces de théâtre, des scénarii, des séries télé, des chansons.
J’écris seul, mais parfois en collaboration ou pour des commandes lorsqu’on me lui demande gentiment.
J’écris des bandes-annonces pour la télévision, fais du rewriting pour un éditeur de romans et suis également comédien voix.

Publicités
Cet article a été publié dans Evénements, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s