Nine Antico / I love Alice / Editions Les Requins marteaux / Lancement

Vendredi 16 novembre à 18h30, lancement du nouveau livre de la collection BD CUL !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BDCUL a décidé de faire rimer effort et réconfort dans ce nouvel opus de la collection réalisé par Nine Anticul, pardon Antico. Alice, une jeune citadine fraîchement débarquée, tente de s’intégrer dans ce petit village de province en rejoignant l’équipe de rugby féminine de son lycée. Des joueuses plutôt cool et plus connues pour leurs courbes généreuses que pour leurs résultats, toujours catastrophiques.   Alice a bien du mal à comprendre ce sport, mais elle ne ménage pas ses efforts pour bien jouer et surtout pour se faire apprécier de ses nouvelles copines. Après un match encore perdu, Fahra leur coach adorée, est remplacée par un entraineur à la réputation de fer. Folles de rages, les jeunes filles ne mouilleront pas que leurs maillots. Elles feront preuve d’une imagination des plus vicieuses et des plus perverses pour faire renvoyer ce nouvel ennemi désigné. Quant à Alice, elle est de plus en plus populaire. Elle devient non seulement la favorite de l’entraîneur, mais également la reine de bien curieuses 3ème mi-temps… Toujours en 1ère division, Nine Antico continue sa trajectoire vers les firmaments. Avec I love Alice, elle s’offre même le luxe de réconcilier les amateurs de mêlées avec les amoureuses de belles chandelles !

Nine Antico est née en 1981. Pour alimenter les pages de son fanzine Rock This way, elle dessine des comptes-rendus de concerts, entrecoupés de saynètes autobiographiques. Après quelques collaborations avec Discobabel (Minimum Rock’n Roll, la Carte du Tendre), Nova Magazine, Trax et les soirées Panik, Nine (re)découvre les crayons de couleurs, renouant ainsi avec ses premières amours : dessiner des filles et les habiller de vêtements qu’elle aimerait bien porter. Elle y ajoute un zeste de mauvais esprit, amusée par le terrain propice aux jeux de regards, jalousies et autres petites perversités qu’offre l’univers féminin. Des coiffures aux gammes de couleurs, son dessin particulièrement épuré baigne dans une ambiance délicieusement rétro. Un univers qui n’est pas sans rappeler celui des illustrations de la Fantômette « pop » des années 70 et plus généralement de la presse girlie de cette époque. Son travail s’est récemment affiché dans les pages de Rendez Vous Magazine, Double, Jhon et Never Ending. Côté BD, elle publie une chronique mensuelle dans Muteen et son premier album Le goût du paradis paru en 2008 chez Ego comme X, puis aux Requins Marteaux, a enthousiasmé la critique spécialisée avant de faire partie de la sélection 2009 du festival d’Angoulême. Coney Island Baby, une biographie librement inspirée des vies de Betty Page et Linda Lovelace est éditée en mars 2010 à L’Association. Son album Tonight vient tout juste de paraître chez Glénat.

Publicités
Cet article a été publié dans Evénements, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s