François Angelier & Stéphane Bou / Dictionnaire des assassins et des meurtriers / Editions Calman Levy / Lancement

Mercredi 17 octobre à 18h30, rencontre avec les auteurs et les contributeurs du livre.

Un dictionnaire original mêlant meurtriers de fiction et assassins authentiques, pour tenter d’expliquer les meurtres les plus marquants de l’histoire de l’humanité. Les horreurs qu’entraînent certains faits divers, les procès qu’ils suscitent, poussent régulièrement à l’avant-scène des figures emblématiques de meurtriers et d’assassins. Ces visages effrayants et énigmatiques occupent un temps, avant de disparaître à jamais, tout le champ de l’actualité. Certains, néanmoins, nous restent en mémoire car ils incarnent un mythe ou disent une époque, en révélant les tensions imaginaires, les lignes de force, les fantasmes et les angoisses. Les sœurs Papin, par exemple, meurtrières de leur maîtresse et qui obsèdent les surréalistes et Lacan. Mais aussi Brutus, ou Gavrilo Princip, dont le destin de meurtrier de l’archiduc François-Ferdinand est indissociable du récit d’un épisode historique crucial, la Première Guerre mondiale. On pourrait en dire autant de quelques grands personnages de fiction, qui surgissent au théâtre, dans les romans ou au cinéma : souvent inspirés par la réalité, quelquefois l’inspirant, ils peuvent être, au même titre que leurs réels et historiques cousins dans la violence, des objets de stupeur et d’exégèses sans fin. D’où la nécessité de ce livre, à la fois dictionnaire et musée imaginaire de l’homicide, qui voit des universitaires philosophes et historiens, des écrivains, des journalistes et des critiques d’aujourd’hui présenter, méditer et analyser, 80 figures choisies de meurtriers ou d’assassins. De Caïn à Michel Fourniret, de Néron à Charles Manson, en passant par Gilles de Rais, Charlotte Corday, Jack l’Éventreur, Harris et Klebold, auteurs de la tuerie de Columbine, Hannibal Lecter mais aussi Guy Georges, le Dahlia noir, Raskolnikov ou M le Maudit, c’est à une grande réflexion, historique, philosophique, littéraire, esthétique ou anthropologique sur le meurtre et ses représentations qu’invite cet ouvrage.

Publicités
Cet article a été publié dans Evénements, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s