Nadège Abadie et Marina Skalova / Silences d’exils / Lancement

Samedi 17 octobre à 17h

« Silences d’exils » est une expérience humaine et poétique. De 2016 à 2019, Nadège Abadie et Marina Skalova proposent des ateliers d’écriture et de photographie à des hommes et femmes exilé.e.s en Suisse. Une recherche autour de la langue et sa perte, la parole et son absence, le mutisme et la disparition. Dans ce tissage subtil, les éclats de voix plurilingues convoquent les souvenirs de l’auteure et le regard de la photographe. Leurs gestes artistiques se rencontrent pour garder trace des passages, dire le manque. Tout en posant la question: qu’est-ce qui reste?

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Charline Collette / Au bois / Lancement

Mercredi 14 octobre à 18h30

Mêlant récit et fiction, peinture et bande dessinée, onirisme et sociologie… Au bois réunit les inombrabres talents de Charline Collette, qui en font un album tout à fait unique. La forêt, terrain de jeux et d’expérimentation, est une inépuisable source d’imaginaire. Charline Collette raconte cette forêt. Celle de son enfance, et celle de tous ces humains qui entretiennent un lien étroit avec cet espace. S’inspirant d’histoires récoltées auprès d’enfants et d’adultes, Charline Collette évoque le lien universel entre l’humanité et la forêt. Au bois retranscrit 12 récits au fil des saisons, mélangeant bande dessinée et belles illustrations. De l’enfant qui raconte avec sincérité sa rencontre avec la minuscule « maison du coucou » à la femme âgée qui se souvient du goût du fromage fondu qu’elle apportait et partageait avec son père, ces récits de toutes les époques sont puissamment émouvants. Cette émotion nous révèle notre attachement ancestral et viscéral à la forêt
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Benoît Préteseille / Les Poupées sanglantes / Atrabile / Rencontre

Vendredi 9 octobre à 18h

Un homme au corps difforme épie sa voisine et vit son amour à travers des pièces détachées de mannequin ; un chirurgien, mari de la femme épiée, insuffle la vie à l’inanimé et créé de toutes pièces un homme nouveau ; un être sans âge change de peau, littéralement ; une femme refaçonne son physique pour ressembler à un autoportrait qu’elle avait dessiné, enfant ; voilà quelques-uns des personnages que l’on peut croiser dans Les Poupées sanglantes, un récit choral étourdissant à la narration polyphonique. Lancés dans un chassé-croisé un peu fou, les différents protagonistes, attachés à chaque fois les uns aux autres par un lien fort et tendu, évoluent dans une ambiance ouvertement fantastique et au parfum un peu rétro, qui semble évoquer aussi bien le Grand guignol, Frankenstein que les surréalistes. Récit mené tambour battant et réflexion sur la création et la puissance de l’art, Les Poupées sanglantes joue avec le lecteur et explore brillamment cette mince frange qui sépare le fantasme de la réalité, et le monde de sa retranscription.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Ugo Bienvenu / B. O. comme un dieu / BD Cul / Lancement

Vendredi 9 octobre à 18h

Dans l’immensité froide de l’Univers, un point lumineux, incandescent, pénètre le vide infini. Au centre de ce point, c’est un être de métal qui file vers sa destination. Fascinant robot aux capacités hors-normes, B.0 n’est pas un Gode, c’est un Dieu du sexe ! Véritable bijou de mécanique, créé pour faire jouir les femmes de toutes les galaxies habitées, il sème sa voie lactée depuis près de 8 siècles. B.0 écume les lunes, saute de trous noirs en naines brunes, pour satisfaire des générations d’humaines et d’extra-terrestres friandes de mécanique des fluides et de vols à biter. Mais une question le hante: quel est le sens de cette vie débridée ? Au centre d’une constellation d’influences allant de Stanley Lubrick, Philip. K Bite, jusqu’au Sexoschtroumpf et Astro Toy, Ugo Bienvenu nous fait sonder les travers de l’intelligence artificielle d’un engin bien huilé.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Leyla Dakhli / L’esprit de la révolte / Seuil

Jeudi 8 octobre à 19h30

Les soulèvements qui se sont succédé dans le monde arabe en 2010-2011 n’ont pas épuisé leurs potentialités. Dissémination de l’occupation des places en Europe et en Amérique, slogans dégagistes et anti-système, nouveaux mouvements révolutionnaires de la fin 2019 : l’expérience révolutionnaire arabe s’est étendue et déborde les limites qui étaient les siennes il y a dix ans. Elle a transformé les sociétés au point que, malgré les contre-révolutions, il n’y a pas de retour en arrière possible.

L’enjeu de ce livre est de lire depuis leurs archives leur puissance politique, leur répertoire d’actions, les circulations de ces formes protestataires parfois inédites. Traces du temps révolutionnaire, ces documents restent des balises – des lucioles – pour le futur.

Sous la direction de Leyla Dakhli, dix chercheuses et chercheurs ont engagé une grande collecte : photos, tracts, vidéos, fresques murales, banderoles, chansons, affiches… L’espoir que porte ce livre, outre le travail de renouvellement de la compréhension de ces révoltes et des lieux qui les portent, est de contribuer à une universalisation de l’histoire de ces soulèvements.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Cardon / Cathédrale / Lancement

Mardi 6 octobre à 18h30

Un homme nu marche seul, muni d’un modeste baluchon. Le long d’un chemin imaginaire, il a comme unique compagne la pierre taillée de l’édifice, abritant, au détour des coursives de l’immensité minérale, son cénacle personnel, composé tantôt de fantômes du passé, tantôt d’artéfacts mémorables. Introduit par une éclairante préface qui porte sur l’enfance de Cardon sous l’occupation allemande, Cathédrale décortique sur plus de cent-vingt dessins au style précis, fouillé et d’une fascinante intensité, sa vie d’artiste engagé.
Ces dessins, commencés dans les années 1980, relatent les moments marquants de la jeunesse avec ses incompréhensions, ses plaisirs et ses peurs, et se muent vers l’âge adulte dans un ensemble composé d’influences artistiques, d’échappées nécessaires et d’un dégoût de la religion, des politiques et leurs fiascos successifs. Mais surgissent parfois également les espoirs. Cathédrale est un projet hors norme qui relève de la geste testamentaire.
Synthèse graphique et symbolique du fameux style Cardon du Canard Enchaîné, ce livre crée un pont entre son travail d’auteur de bandes dessinées que les lecteurs ont pu découvrir dans les pages de L’Humanité Dimanche dans les années 1970 et ses dessins grands formats publiés au compte-goutte dans les différentes revues de Frédéric Pajak. A l’image de Notre-Dame de Paris, qui fut le premier choc esthétique de Cardon, Cathédrale est un monument : l’oeuvre d’une vie d’un dessinateur exceptionnel.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Rémi Pépin / Requiem pour un keupon / Le Castor astral / Lancement

Vendredi 2 octobre à 18h30

Les 9, 10 et 11 novembre 1989, le groupe Bérurier Noir se sabordait en public, remplissant trois Olympia et mettant un terme symbolique à une épopée incendiaire : la saga du rock alternatif en France. Le premier de ces trois soirs, le mur de Berlin s’effondre inaugurant la lente dissolution du bloc de l’est.
 
Une douzaine d’années auparavant, un soir de septembre 1977, Bruno et ses potes prennent le punk rock en pleine tête lors d’un concert de Clash au Bataclan. Pour eux, rien ne sera plus jamais comme avant. Dans la foulée de la première vague punk, à la toute fin des années 1970, c’est toute une génération qui tente au travers de réseaux d’autoproduction, de concerts sauvages, d’alliances de circonstances avec la mouvance autonome ou les squatters des quartiers déshérités, de construire une contre-culture vivante et radicale basée sur un rock violent et en rupture avec le modèle dominant.
 
Comme toutes les belles histoires, celle-ci est ponctuée de bruit et de fureur, d’espoirs et d’échecs, de loyauté et d’embrouilles. On croise, au fil de ce récit générationnel, de nombreux groupes de l’époque tels que Bérurier Noir, les Wampas, la Mano Negra, les Satellites, les VRP, les Garçons bouchers ou encore Pigalle.
 
L’effondrement du bloc communiste et le triomphe de l’ultralibéralisme marqueront la fin d’une aventure qui aura formé une génération à la politique, la contre-culture et, bien entendu, au meilleur du rock’n’roll.

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Stéphanie Besson / Trouver refuge / Glénat

Jeudi 1er octobre à 19h30

 

Devenues un lieu de passage pour de nombreux migrants, les Alpes frontalières défrayent régulièrement la chronique. Ce livre retrace l’histoire de ces rencontres entre ceux qui ont fait un long chemin et ceux qui, attachés à leurs montagnes, ont décidé d’ouvrir leurs portes. Trouver refuge met en lumière le parcours bouleversant de personnes pleines d’espoir et de souffrances, d’exilés, de déracinés qui se retrouvent dans le Briançonnais par hasard, après s’être mis en danger pour arriver en France. Voici l’histoire incroyable et pourtant banale d’un territoire et de plusieurs poignées de personnes qui comprennent qu’accueillir l’autre, c’est ici et maintenant. Stéphanie Besson est cofondatrice de l’association Tous Migrants.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Arno Calleja et Amélie Lucas-Gary / Editions Vanloo / Rencontre et lectures

Mercredi 30 septembre à 19h30, rencontre et lectures avec Amélie Lucas-Gary et Arno Calleja, soirée animée par Florian Cashera.

La mesure de la joie en centimètre, Arno Calleja
C’est le début de l’été. Une fuite d’eau inexpliquée se déclare dans un studio, au dernier étage d’un immeuble du centre-ville de Marseille, et commence à inonder tous les appartements.

L’habitant du studio s’appelle Benoit. Il entend des voix qu’il consigne méticuleusement dans des cahiers. Leur présence quotidienne, insistante, fait du jeune homme un spirite malgré lui.

L’inondation empire. Les locataires montent. On tape à la porte de Benoit. Benoit n’ouvre pas. Benoit est occupé. Il entend, il note. Il va se passer quelque chose. C’est d’ailleurs déjà là. Les cahiers le disent. Benoit sait que quelque chose est en train de se passer.

Grotte, Amélie Lucas-Gary

Il est un lieu de toute éternité.

La Grotte.

Le public ne la visite plus, les peintures s’effaceraient.

Seuls quelques privilégiés en ont le droit : un abbé, deux documentaristes, la femme du président, un terroriste célèbre, des électrosensibles, un animateur radio, un membre de la secte des Irrités, un authentique peintre pariétal, des jumeaux scientifiques, un extraterrestre, le père du gardien, des animaux.

Chacun vient en ce creux voir où l’homme s’est inventé.

Le gardien leur fait la visite. C’est son récit qu’on lit ici.

Suite effrénée de rencontres loufoques, satire politique et jeu de société préhistorique, Grotte est le premier roman d’Amélie Lucas-Gary.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

« On est là » / Serge d’Ignazio / Adespote

Vendredi 25 septembre à 19h30

Serge D’Ignazio a photographié tous les cortèges parisiens des gilets jaunes depuis le premier rassemblement, le 17 novembre 2018. Son travail, par sa qualité photographique et son humanisme, est un document sans équivalent. Serge D’Ignazio fait ce que font les grands photographes selon Henri Cartier-Bresson : « Mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur. »

Ce livre rassemble cent cinquante de ses photos en noir et blanc. Elles sont accompagnées d’une dizaine de textes – récits ou commentaires – d’acteurs et d’actrices de ce mouvement historique.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire