Mamadou Cissé & Javier Pagola / Les villes & Al salon / Editions Solo ma non troppo / Vernissage + Amandine Meyer / Dédicace

Mercredi 30 avril à 18h30, vernissage de de l’exposition de Mamadou Cissé et Javier Pagola à l’occasion de la publication simultanée de Les villes et de Al salon aux éditions Solo ma non troppo + dédicace de Amandine Meyer Le naufrage enchanté de tête d’œuf et des enfants chewing-gum édité par Ion.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les villes de Mamadou Cissé

Depuis longtemps Mamadou Cissé est en quête d’une cité idéale où loger tous les humains. Pour ce faire, il dessine à la règle et aux feutres des cités quadrillées de longues et fluides avenues gorgées de voitures et de hautes tours colorées.

Mamadou Cissé vit et travaille en région parisienne, il participe régulièrement à de grandes foires d’art internationales.

 Al salon de Javier Pagola

Dans Al salon Javier Pagola porte un regard à la fois voyeur et complice sur les « chicas » qui passent dans la rue, celles qui se déshabillent ou qui jouent à des jeux érotiques (le chien et le chimpanzé n’en perdent pas une miette !).

Javier Pagola vit et travaille à Madrid ; il réside cette année à Berlin.

Le naufrage enchanté de tête d’oeuf et des enfants chewing-gum de Amandine Meyer

L’enfance et ses monstres. Les choses étranges qui se cachent sous le merveilleux. Amandine Meyer creuse ces univers depuis 2005, dans des petits livres de dessins autoédités, ou des pages de bandes dessinées intrigantes dans la revue Dopututto chez MISMA. Ses deux derniers ouvrages (La Villa, le beurre et les tartines et Bambi #2) sont sortis aux éditions Solo Ma Non Troppo.

On pense souvent à l’artiste brut Henry Darger, qui prenait des images standard de petites filles dans des livres de coloriage et les mettait en scène dans de grandes batailles épiques. Amandine Meyer réutilise aussi des silhouettes d’illustrations classiques de contes de fées, mais ses images sont envahies par des végétaux inquiétants, les couleurs aquarellées se troublent, l’acidulé devient corrosif.

Qui est le Tête d’Oeuf du titre, un nouveau Humpty Dumpty qui va une nouvelle fois se fracasser le crâne ? Et ces enfants chewing-gum, naïfs et bizarres, quelles aventures vont-ils vivre ? Il n’y pas une seule histoire claire mais des pistes s’ouvrent partout.

Le site de l’auteur est ICI.

Publié dans Evénements, Expositions, Livres | Poster un commentaire

Françoise Huguier / Au doigt et à l’œil / Editions Sabine Wespieser / Rencontre

Mardi 29 avril à 19h, rencontre avec la photographe Françoise Huguier à l’occasion de la sortie de Au doigt et à l’œil publié aux éditions Sabine Wespieser.

huguier
Depuis bientôt quarante ans, Françoise Huguier arpente le monde, les podiums et les coulisses à la recherche de la bonne lumière et du cadrage parfait. Dans sa préface au « Photo poche » consacré au travail de cette grande dame de la photographie, Gérard Lefort évoque ainsi son style, reconnaissable entre tous : « Au moment de refermer les livres de Françoise Huguier, juste après s’être baigné dans une centaine de ses photographies, que reste-t-il ? Un prolétaire russe qui boit à même le bec d’une bouilloire dans une fonderie de nickel de Norilsk. Une jeune fille bozo en soutien-gorge incongru à Mopti au Mali. Une évanescence de bleu outremer à la fin d’un défilé Thierry Mugler en janvier 1997. Un beau jeune homme fier et triste, manœuvre dans une plantation cambodgienne. Tous sont comme les personnages d’une fiction internationaliste. Tous sont héros de l’ordinaire. »
Celle dont l’enfance a été marquée par un épisode déterminant – elle fut enlevée, à huit ans, par des Viêt-minhs au Cambodge et resta otage huit mois dans la « jungle maudite »  –, a décidé aujourd’hui de poser des mots, et uniquement des mots, sur son étonnant parcours. Son autobiographie revient au plus intime de ses choix photographiques, à commencer par celui d’apprendre le métier comme employée en laboratoire, où elle passait ses journées dans le noir à développer des plan-films. C’est aussi le portrait d’une femme libre et déterminée qui jamais ne se laisse rien imposer et très tôt, après avoir publié ses premiers reportages dans 100 idées, Rock & Folk ou Libération, s’est lancée dans des projets personnels d’envergure, sujets d’autant de livres : Sur les traces de l’Afrique fantôme (Maeght, 1990), En route pour Behring (Maeght, 1993), Sublimes (sur le monde de la mode, Actes Sud, 1999) Kommounalki (sur les appartements communautaires de Saint-Pétersbourg, Actes Sud, 2008) ou Les Nonnes (en Colombie, Filigranes, 2013).
Françoise Huguier apparaît ici comme une exploratrice qui n’a rien à envier aux pionnières du siècle passé : Au doigt et à l’œil se lit aussi comme un formidable roman d’aventures.

DU 4 JUIN AU 31 AOÛT 2014 : EXPOSITION MONOGRAPHIQUE À LA MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE

Publié dans Evénements, Livres | Poster un commentaire

Mokeït / La Chute vers le haut / Editions Hoochie Coochie / Lancement

Vendredi 25 avril à 19h, lancement de la nouvelle édition de La Chute vers le haut de Mokeït aux éditions Hoochie Coochie (initialement paru en 1987 aux éditions Futuropolis).

Mokeit

Publié dans Evénements, Livres | Poster un commentaire

L’Hospitalité #2 de Laure Limongi : Benoît Virot présente Comment élever votre Volkswagen & son Nouvel Attila

Jeudi 24 avril à 19 heures, dans le cade de sa résidence L’hospitalité Laure Limongi invite Benoît Virot à présenter son titre Comment élever votre Volkswagen de Christophe Boucher (traduction Théophile Sersiron), l’un des premiers du Nouvel Attila, la suite des aventures de ce bel éditeur.

virot
Vous vous êtes toujours demandé Comment élever votre Volkswagen ? Benoît Virot répondra à toutes vos questions jeudi 24 avril à 19 heures au Monte-en-l’air, dans le cadre de la résidence de Laure Limongi : L’Hospitalité, à travers un entretien et des lectures d’extraits de l’ouvrage.

Comment élever votre Volkswagen est un livre de Christophe Boucher traduit par Théophile Sersiron.

Présentation :

« Un journaliste du Massachusetts, traumatisé par la mort de son père, donne le jour à une Volkswagen 1971. Une Coccinelle, pour être précis : un vieux modèle en sale état, condamné à la casse et réclamant dès sa naissance réparations et pièces détachées. Voire une opération du cœur, organe malheureusement introuvable sur une Volkswagen.
Double guide d’entretien familial et technique, ce livre évoque aussi le deuil, l’amour entre un père célibataire et son fils, la maturité, tout en offrant une belle réflexion sur l’écriture. Pour maintenir son fils en vie, son père doit en effet écrire des histoires et les faire ingérer au moteur de la VW.
Inspiré d’un vrai manuel d’utilisation de Volkswagen, commandé en 1969 à l’écrivain John Muir, Comment Élever Votre Volkswagen s’attaque à quelques grandes questions existentielles :
– Comment surmonter la perte d’un proche ?
– Y a-t-il un secret pour élever un enfant ?
– Quelle est l’essence de l’amour ?
– Comment démarrer sa voiture ?… »

Ce sera également l’occasion d’évoquer le trajet exigeant et passionné de Benoît Virot.

Et de déguster une nouvelle recette confiée à Laure Limongi, qui sera en ligne le lendemain sur Remue.net où sont publiés tous les documents relatifs à L’Hospitalité : http://remue.net/spip.php?rubrique695

Avec le soutien de la région Île de France.

Publié dans Evénements, Livres | Poster un commentaire

Colin Thibert / Chat qui lit jamais ne s’ennuie / Editions Thierry Magnier / Lancement

RDV le 17 avril à 18h30 !

FlyerChatQuiLit

Publié dans Evénements, Livres | Poster un commentaire

Philippe Guénin / Anatomies du néant / Editions Bernard Dumerchez / Lectures & performance

Mercredi 16 avril à 18h30,  soirée présentée par Alain Marc autour de Anatomies du néant de Philippe Guénin publié aux éditions Bernard Dumerchez.

Lecture & performance trash – érotique – burlesque avec Philippe Guénin -textes et chants diphoniques-, Kej & Laureen -gestuelle-, Patientgirl Doo – Guitare & samples.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publié dans Evénements | Poster un commentaire

Détachement International Muerto Coco

Vendredi 11 avril à 18h30, RDV avec Muerto Coco pour des lectures [z]électroniques.

muerto

Photo de Aliette Cosset

"Lectures [z]électroniques"

du Détachement International du Muerto Coco
Maxime Potard et Raphaëlle Bouvier
"Les Lectures [z]électroniques", c’est un projet du Détachement International du Muerto Coco. C’est une collection de formes courtes (20 minutes chacune), d’entresorts poétiques et sonores, qui ne cesse de s’agrandir. C‘est le fruit d’un travail sur le répertoire de la poésie contemporaine et sonore. C’est, pour chacune des Lectures [z]électroniques, une immersion dans un thème et une ambiance sonore. C’est la rencontre de jouets électroniques pour adultes (micros, enceintes, sampler, table de mixage…) avec des jouets électroniques pour enfants (jouets électroniques pour enfants….)
 
 
"Lectures sexuelles [z] et électroniques"
Auteurs : Jacques Rebotier, Christophe Tarkos, Charles Pennequin, Annabelle Verhaeghe, l’OuLiPo.
Il y a du souffle, du râle, du cri, du mot doux,  un piano pour enfant, un peu de technologie, des ambiances funky-funky, groovy-groovy, sexy-sexy, et aussi un tube électro-pop vaginal. C’est du sexe et de la poésie, c’est de la poésie sur le sexe. Tu viens ?
"Lectures politiques [z]et électroniques"
Auteurs: Emmanuel Adély, J-Michel Espitallier, Charles Pennequin, Fred Léal.
C’est des foules qui acclament, c’est du discours vidé de mots, c’est des foules qui huent, c’est une guerre en pays tropical et qui éclate soudain, c’est un bégaiement hystérique, c’est un homme seul sur une tribune, c’est l’axe du bien contre l’axe du mal.
Publié dans Evénements | Poster un commentaire